Logo numerev
Cahiers de Psychologie Politique

Image1

En librairie depuis le 1er février 2007

Françoise Sironiest maître de conférences en psychologie clinique et pathologique à l'université Paris-VIII et enseigne la psychologie géopolitique clinique à l’IEP Paris. Elle est cofondatrice du centre Primo-Lévi de soins aux victimes de la torture et d'un centre de réhabilitation de vétérans russes des guerres en Afghanistan et en Tchétchénie. Elle est aussi l’auteur chez Odile Jacob de Bourreaux et Victimes. Psychologie de la torture.

Quel est l'impact de l'histoire collective sur la psychologie individuelle? Comment les violences de l'histoire collective produisent-elles de la psychopathologie? De quelle manière peut-on aborder, en psychothérapie, les conséquences spécifiques de ces violences collectives?  Quelle place prend l'histoire collective, le politique, le culturel, dans la psychothérapie ?

Les violences collectives créent des traumatismes psychiques spécifiques aussi bien chez les victimes (de tortures, de viols collectifs, de déportations,…) que chez les auteurs (combattants, tortionnaires, génocidaires,…).

A partir des cas qu'elle a eu à traiter, victimes et auteurs, elle dégage un type  de traumatismes spécifiques : les traumatismes intentionnels, délibérément induits sur un humain par un humain. Elle en décrit les mécanismes, ce qui permet de comprendre comment l'histoire collective s'inscrit alors dans les destins individuels, et ce à long terme. Elle expose la technique thérapeutique qu'elle a élaboré pour pouvoir traiter, par la psychothérapie et par la sociothérapie, cette souffrance individuelle et collective spécifique. La prévention de la vengeance liée aux blessures de l'histoire collective est possible. F. Sironi nous montre comment.

L'ensemble de ce livre est une vaste illustration de la nouvelle approche créée par l'auteure : la Psychologie géopolitique clinique. Elle permet de rendre compte de l'effet, normal ou pathologique, résultant de l'articulation entre histoire collective et histoire individuelle, en chacun de nous, et sur une société entière.

La psychologie géopolitique clinique permet également de penser les nouvelles problématiques cliniques émergeantes à l'ère de la mondialité, et comment agir, de manière thérapeutique, aux lieux d'interfaces entre diversité des mondes culturels, politiques, économiques et spirituels.

Cette approche ouvre des perspectives novatrices dans le champ des pratiques cliniques et psychothérapiques contemporaines.

Format : 145 x 220

270 pages

22,50 €

Contact presse : Marie de Oliveira / 01 44 41 46 97

mariedeoliveira@odilejacob.fr

TABLE DES MATIERES

Introduction

PREMIERE PARTIE

LES TRAUMATISMES INTENTIONNELS

Chapitre 1. Impact de l'Histoire collective sur l'histoire individuelle.

Chapitre 2. Spécificité des traumatismes intentionnels.

Chapitre 3. La fabrication des traumatismes intentionnels.

Chapitre 4. Psychothérapie.

Chapitre 5. Comment traiter les auteurs de violences collectives?

Chapitre 6. Prévenir la vengeance.

DEUXIEME PARTIE

LA PSYCHOLOGIE GEOPOLITIQUE CLINIQUE

Chapitre 7. Pour en finir avec la maltraitance théorique.

Chapitre 8. Fondements de la Psychologie géopolitique clinique.

Chapitre 9. Comprendre les nouvelles stratégies d'existence.

Chapitre 10. Des pratiques cliniques innovantes aux lieux d'interface entre les mondes.

Conclusion

Bibliographie

Image2


Tweet