Logo numerev
Cahiers de Psychologie Politique

Cet ouvrage, dont le titre rappelle les traités antiques - souvenons-nous des De Republica et autres De legibus de notre adolescence latiniste - marque le retour sur la scène d'une discipline souvent oubliée, sinon occultée, la psychologie politique. Partant d'une fine analyse de la situation contemporaine : dysfonctionnement de la démocratie, creusement du fossé entre la classe politique et les électeurs, progrès de l'abstentionnisme, discrédit croissant des hommes politiques, etc., il trace un itinéraire explicatif à l'aide d'un vaste panorama des diverses tentatives de synthèse, le tout dans une langue claire et précise, avec des concepts bien définis, qui, pour le profane, rendent aisée la lecture de l'ouvrage et permettent de bien appréhender la complexité des analyses et des démonstrations.

Le néophyte en matière de psychologie politique, tout comme le spécialiste en psychosociologie, y trouvera un vaste panorama des thèses et des analyses, qu'elles soient partielles ou généralistes, qui, au cours des siècles, ont tenté de scruter un certain nombre de phénomènes récurrents dans l'exercice de la politique, comme le charisme, le populisme, le machiavélisme, en passant par la démocratie représentative et le fascisme. Sur tous ces thèmes, ce livre apporte un nouvel éclairage, nourri des réflexions antérieures de l'auteur, avec un souci très net de pédagogie. Par ailleurs, il plaide, regrettant la multiplication des micro-théories psychosociologiques, pour l'indispensable pluridisciplinarité transversale qui seule permet une vision véritablement cohérente des phénomènes analysés.

Les chapitres consacrés à la crise de la démocratie représentative et au malaise démocratique trouvent leur illustration dans celui consacré à l'effondrement de la république de Weimar et débouchent sur une réflexion contemporaine, dans la mesure où les manifestations des phénomènes populistes et charismatiques nourrissent l'actualité.

Il s'agit donc d'un ouvrage qui dépasse le cadre du travail universitaire classique, bien qu'il en conserve la forme, et s'adresse également à "l'honnête homme" qui réside en chaque lecteur.

A. DORNA. De l'âme et de la cité. Crise, populisme, charisme et machiavélisme. Collection Psychologie politique. L'Harmattan. 2004.


Tweet