Logo numerev
Cahiers de Psychologie Politique

Numéro 34 : numéro 34 - Janvier 2019

N° 34 / 2019

numéro 34 - Janvier 2019

Personne n'a encore contribué à ce numéro.

Démocratie et communauté...

Démocratie et communauté politique

Jean-Paul Nassaux

DOSSIER : L'AVENIR DE LA DEMOCRATIE

On s’identifie aujourd’hui largement à la démocratie. Et pourtant, nos régimes occidentaux présentent des symptômes inquiétants. S’attaquer à ceux-ci implique préalablement une réflexion sur la communauté politique : où se situe-t-elle actuellement ? Comment envisager son évolution ?

 

Le populisme ou...

Le populisme ou les maladies infantiles du politique

Pierre de Senarclens

DOSSIER : L'AVENIR DE LA DEMOCRATIE

Le principe de la souveraineté nationale exerce une influence décisive sur les conceptions de la légitimité politique. Les États sont censés incarner des nations. L’autorité de leurs dirigeants tient au fait, ou à la fiction, qu’ils représentent le peuple et qu’ils agissent en son nom. Il s’ensuit que la démocratie est le seul régime traduisant cette conception de la souveraineté. Elle n’est pas dissociable d’une anthropologie. Les penseurs des Lumières considéraient que les êtres humains étaient capables d’autonomie et de raison ; ils misaient sur l’éducation et le développement de la science pour combattre l’ignorance, pour assurer la liberté et l’égalité entre les citoyens, pour maintenir la paix et améliorer les conditions sociales. Ils croyaient au progrès de l’humanité, y compris dans la sphère des valeurs, des institutions et de la vie politique.

 

Le rapport des...

Le rapport des élus locaux au local et au mondial : Le Traité CETA, un tournant ?

Françoise Massart-Piérard

DOSSIER : L'AVENIR DE LA DEMOCRATIE

Cet article traite du tiraillement des élus locaux entre le local et le mondial. Il s’en tient aux thématiques épinglées à ce sujet par cette Revue pour les discuter : Les difficultés rencontrées par les élus locaux sont patentes. Elles trouvent leur source à différentes échelles. Leurs conséquences s’entremêlent souvent. L’impact du mondial sur le local est épinglé par les représentants du peuple, les experts, les média et l’opinion publique. Il est incontesté, il semble incontestable. Les élus locaux comme leurs concitoyens en conviennent. Les responsables de ce changement sont identifiés. Ils font partie des nouveaux acteurs apparus sur la scène internationale 

 

Pour une autre...

Pour une autre Europe : l'euro : un déni de démocratie

Christian Cauvin

DOSSIER : L'AVENIR DE LA DEMOCRATIE

S’agissant de l’Europe, il n’est pas difficile de caractériser ce qui s’est construit depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Après les désastres de la guerre, l’aspiration à la paix était générale. Pourtant, deux voies pouvaient s’ouvrir : une Europe des peuples et des cultures dans l’esprit de la conférence de Philadelphie et des orientations du Conseil National de la Résistance français ou une Europe des marchés assurant la réussite d’un capitalisme mondialisé et financiarisé. Il n’est probablement pas inutile de rappeler combien la période ouverte par la crise de 1929 au plan économique et prolongée par la deuxième guerre mondiale au plan géopolitique a ouvert des perspectives nouvelles permettant d’envisager des transformations radicales pour sortir du système capitaliste et conduire à des sociétés dans lesquelles l’homme retrouve la place centrale que lui a confisqué la marchandise.

 

La laïcité de...

La laïcité de la psychologie en question : réflexions à partir du cas brésilien

Fernando Luiz Zanetti, Matheus Viana Braz

DOSSIER : L'AVENIR DE LA DEMOCRATIE

Le but de ce travail est de problématiser la présence et l'expansion des croyances et des manifestations religieuses dans les espaces de représentation de la psychologie. On est parti de la réalité brésilienne pour comprendre certains phénomènes dans lesquels les acteurs sociaux et autres figures centrales de notre société, utilisent la machine bureaucratique publique pour assurer ses propres intérêts fondés sur des croyances religieuses. Pour mettre en œuvre ces réflexions, on doit, dans un premier temps, se questionner sur le type de sujet auquel se réfère la psychologie. À partir du cadre théorique et méthodologique de la psychosociologie et de la philosophie critique, on peut dire que les problèmes engendrés par la modernité gravitent autour de la lutte entre un Etat despotique dominé par la religion et un Etat laïque dont l’organisation se réfère aux nouvelles rationalités scientifiques et politiques du gouvernement.

The aim of this work is to discuss the presence and expansion of religious beliefs and manifestations in psychology's spaces of representation. We started from the Brazilian reality to understand certain phenomena in which the social actors and other central figures of our society use the public bureaucratic machinery to ensure their own interests based on religious beliefs. In order to implement these reflections, one must first of all question the type of subject to which psychology refers. From the theoretical and methodological framework of psychosociology and critical philosophy, we can say that the problems engendered by modernity revolve around the struggle between a despotic state dominated by religion and a secular state whose organization refers to the new scientific and political rationales of the government.

 

Rousseau le...

Rousseau : le principe de séparation au fondement de l'intérêt général

Stéphane Corbin

DOSSIER : L'AVENIR DE LA DEMOCRATIE

Les interprétations classiques de la philosophie de Rousseau se donnent le plus souvent comme objectif de saisir un principe d’unité auquel elle pourrait être ramenée. Il en va ainsi de ces exégèses qui cherchent la cohérence dans l’unique promotion de l’individu libéré des contraintes sociales ou bien, à l’inverse, dans la félicité publique d’une société réalisant la parfaite concorde de ses membres, fût-ce au péril de leur liberté naturelle. On peut voir dans ces tendances opposées l’expression d’un paradoxe

 

Un enfoque social...

Un enfoque social sobre las emociones

Eduardo Crespo

DOSSIER : L'AVENIR DE LA DEMOCRATIE

A partir de los años 90 se viene dando un progresivo interés por las emociones, tanto en las ciencias sociales como, sobre todo, en la cultura popular y mediática. La mayoría de los textos y programas televisivos que alimentan este interés por la vida emocional tienen un carácter híbrido entre la divulgación científica y los libros de carácter moral. La retórica que los caracteriza suele hacer recaer su fundamentación en supuestos descubrimientos en el campo de la psicología y la neurología. En este tipo de programas se transmiten discursos ideológicamente sesgados, como han puesto de manifiesto García Dauder y Amigot (2016).

 

Européennes le...

Européennes : le choc des hystéries

Francis Brochet

LIBRE PROPOS

Il faut toujours lire Alain Duhamel. Le plus mesuré et chevronné de nos commentateurs politique sonner l’alarme devant l’état de la société politique. Elle produit de nos jours, écrit-il, l’étrange spectacle « d’une hystérisation, d’une mise en scène, d’une procession continue de faits divers politiques convertis en événements majeurs le temps d’une journée, un chapelet ininterrompu de polémiques, de dénonciations, d’interpellations, de débats caricaturaux »

 

La présence au...

La présence au cœur du soin

Vincent Fouques Duparc

VARIA

 

Alternative éthologique aux...

Alternative éthologique aux inconséquences de la théorie des biais cognitifs de Kahneman

Pierre-Antoine Pontoizeau

VARIA

Kahneman et Tversky s’appuient sur une conception scientiste de vérités psychologiques élémentaires pour imposer une théorie des biais en arguant, à tort, de vérités de perception par exemple. Leur méthode et leurs résultats sont en de très nombreux points dès plus contestables. Sur le plan des connaissances psychologiques, leur ignorance de la science des décisions sociales et des perceptions limite la portée de leurs travaux. Plus encore, leur absence de maîtrise de la logique analytique les conduit à exposer des exercices, des conclusions et des notions très discutables. Cette critique remet donc assez radicalement en cause la véracité de leurs conclusions jusqu’à expliquer que la notion de biais suppose un arrière-plan scientiste « naïf » aujourd’hui insoutenable. Fort de cette critique, une alternative s’appuie sur l’éthologie pour montrer que l’analyse des risques ne peut se limiter à une approche aussi rudimentaire et individualiste, le risque étant sous le regard de l’autre et des enjeux sociaux.

 

La question Catalane...

La question Catalane : historique et actualité

Esteve Freixa i Baqué

VARIA

 

Le rôle des...

Le rôle des médias dans la construction des menaces sociétales

Petra Pelletier, Ewa Drozda-Senkowska

VARIA

Les menaces sociétales contemporaines qui prolifèrent dans la communication médiatique nous font ressentir une crainte liée aux différents événements sociétaux ou aux différents aspects de notre existence. La construction sociale des menaces sociétales est sous-tendue par les différents facteurs d’influence, notamment les médias. L’objectif de cette étude est de construire un classement des menaces sociétales issues de l’actualité médiatique et un classement des menaces contemporaines perçues par les personnes dans le contexte français. L’analyse de contenu des articles d’actualité issus de la presse écrite (= 386) a révélé 7 différentes catégories des menaces sociétales. Puis, les participants (N = 52) ont complété une tâche d’association libre et leurs réponses (N = 199) ont fait l’objet d’analyse de contenu. Les principaux résultats indiquent que la presse écrite ne contribuerait pas directement à la construction des principales catégories des menaces sociétales perçues par les participants. Le rôle des processus d’interactions sociales qui interviennent dans la construction sociale des menaces sociétales ont été discutés.

The contemporary societal threats that proliferate in the mass media communication make us feel fear related to various societal events and to different aspects of our existence. The social construction of societal threats is underpinned by different influence factors, including mass media. The aim of the current study is to construct a classification of societal threats from the mass media news and a classification of actual societal threats perceived by individuals within French context. The content analysis of journal articles (N = 386) revealed 7 different categories of societal threats. Further, participants (= 52) completed a word association task and their responses (= 199) were analyzed by the method of content analysis. The main results suggest that the journals do not contribute directly to the construction of main categories of societal threats perceived by the participants. The role of social interaction processes involved in social construction of societal threats were discussed.

 

Penser l émergence...

Penser l’émergence de nouvelles formes sociales de travail à partir des concepts de communauté et de société. Mise en perspective de la collaboration numérique dans l’entreprise : entre déclin et transformation du lien social

Camille Imhoff, François Silva

VARIA

Le terme de « communauté » réapparaît aujourd'hui pour décrire l’émergence de groupes sociaux fonctionnant sur des modes nouveaux. En particulier dans le monde professionnel, lesdites communautés de projet, de pratique, d’intérêt se développent, notamment au sein de réseaux sociaux d’entreprise (RSE), avec comme promesse de repenser le lien social à l’intérieur de l’environnement de travail. Mais pour ce faire, il doit se développer de nouvelles solidarités et de nouvelles formes d’inclusion des personnes dans des groupes sociaux d’appartenance. Pour bien comprendre ce qui est en jeu, nous proposons de revenir au débat fondamental qui a opposé les pères de la sociologie française et allemande (Durkheim et Tönnies), autour des concepts de communauté et de société. Ainsi, il apparaît clairement dans l'entreprise contemporaine des réalités sociologiques nouvelles, autour des notions de communauté et de collectif de travail qui permettent de dépasser l’antagonisme théorisé par ces sociologues. Cet article permet de comprendre l’émergence de ces nouvelles catégories. Pour cela, nous allons nous appuyer, dans un premier temps, sur les deux notions développées par Tönnies et Durkheim (communauté/société). Dans un deuxième temps, nous nous interrogerons sur les réalités sociales émergentes, en continuité et en rupture avec les formes classiques de socialité. Nous nous référerons, pour ce faire, aux formes spécifiques de liens sociaux développés sur les réseaux sociaux d’entreprise, à partir de la catégorie de « communauté virtuelle » (Rheingold, 1995 ; Turkle, 1995 ; Proulx et Latzko-Toth, 2000 ; Casilli, 2010 ; Galibert et al., 2012). Nous nous appuyons sur une enquête qualitative auprès de huit organisations ayant mis en place un réseau social d’entreprise (des organisations publiques et privées de moyenne et de grande taille, dans des secteurs variés : banque, conseil, pharmaceutique, assurance, grande distribution), avec une soixantaine d’entretiens semi-directifs auprès de membres de directions stratégiques, d’animateurs et de membres de communautés virtuelles.

The term community reappears today to describe the emergence of social groups operating on new modes. In particular, in the professional world, the so-called "communities" of project, practice and interest are developing, notably within enterprise social network (ESN), with the promise of rethinking the social bond inside of the working environment. But for it, there must be new forms of solidarity and new forms of inclusion of people in social groups of belonging. In order to fully understand what is at stake, we propose to return to the fundamental debate between the fathers of French and German sociology (Durkheim and Tönnies) on the concepts of community and society. Thus, new sociological realities emerge clearly in the contemporary companies, around the notions of community and collective work that allow to overcome the antagonism theorized by these sociologists. This article makes it possible to understand the emergence of these new categories. To do this, we will first rely on the two notions developed by Tönnies and Durkheim (community / society). In a second phase, we will examine the emerging social realities, in continuity and rupture with the classical forms of sociality. To this end, we will refer to the specific forms of social ties developed on the enterprise social networks, from the « virtual community » category (Rheingold, 1995 ; Turkle, 1995 ; Proulx et Latzko-Toth, 2000 ; Casilli, 2010 ; Galibert et al., 2012). For this purpose, we rely on a qualitative survey addressing eight organizations having an enterprise social network in place (these eight organizations cover the governmental and non-governmental sector, they are of various sizes from medium to large and belong to various industries including Bank & Finance, Consulting, Pharmaceuticals, Retail). We conducted some sixty semi-structured interviews with members of the strategic leadership, managers and members of virtual communities.

 

Brefs repères français...
La religion des...

La religion des faibles. Ce que le djihadisme dit de nous, de Jean Birnbaum

Alain Deniau

NOTE DE LECTURE

Jean Birnbaum prolonge son livre paru en 2016, Un silence religieux La gauche face au djihadisme par ce nouvel essai qui dépasse le constat du silence. A la suite des questions de ses lecteurs, rencontrés lors des signatures, il explore les fondements théoriques marxistes de ce silence religieux pour en cerner les effets idéologiques.

 

L apocalypse numérique...

L’apocalypse numérique n’aura pas lieu, par Guy Mamou-Mani, Editions de L’Observatoire, Paris, 2019

Alain Deniau

NOTE DE LECTURE

Le livre de Guy Mamou-Mani est celui d’un témoin, d’un acteur et d’un éminent responsable d’une révolution que nous sommes en train de vivre, parfois à notre insu, souvent avec angoisse et qu’il faut examiner avec lucidité. Ce livre est donc comme un phare, repère des avancées et des risques, et guide par son éclairage des multiples champs concernés.

 

Editorial

Editorial

Alexandre Dorna, Alain Deniau, Pierre-Antoine Pontoizeau