Logo numerev
Cahiers de Psychologie Politique

Numéro 37 : Les politiques de santé Juillet 2020

N° 37 / 2020

Les politiques de santé Juillet 2020

Personne n'a encore contribué à ce numéro.

La construction symbolique du concept de patient dans l’ère de la datafication

Camelia Gradinaru

DOSSIER : POLITIQUE DE SANTE

Résumé: Avec le développement des nouveaux médias, toute une série d’entités théoriques que nous considérons généralement bien établies se sont révélées d’une perméabilité particulière. Le philosophe Michel Foucault a mis en doute les certitudes du public sur le concept de maladie mentale et a alimenté des décennies de débat sur le relativisme et ses effets. Les idées de Foucault se révèlent encore plus précieuses aujourd’hui, car les nouveaux médias ont poussé les choses plus loin que nous n'aurions pu le supposer il y a quatre décennies. De nombreuses personnes établissent leur propre diagnostic en suivant les sources du Web, en achetant leurs médicaments en ligne et en décidant le moment où ils doivent arrêter le traitement. Il y a sur Internet des tribus favorables ou opposées à la vaccination, à l'utilisation d’un médicament ou à une procédure médicale. La plupart du temps, ces tribus mènent une lutte lointaine, mais cette lutte a finalement un impact concret sur la vie des individus et des communautés. Mon article analyse, à partir de quelques cas concrets, la manière dont le concept de patient est réinterprété et redéfini à travers du contenu publié sur les sites Web roumains dans le domaine médical. Si, jusqu'à récemment, nous recherchions les contours du patient et ses comportements dans les encyclopédies médicales officielles, ces limites ont aujourd’hui perdu de leur cohérence et une grande partie du public construit une image de ce que signifie être patient en suivant le flux d'informations diffusé sur les sites. Il est presque inutile d'ajouter que le public est souvent appelé à traiter des informations contradictoires.

Abstract: With the development of new media, a whole series of theoretical entities that we generally consider well established have proved particularly permeable. The philosopher Michel Foucault questioned the public's certainty about the concept of mental illness and has fuelled decades of debate about relativism and its effects. Foucault’s ideas are even more valuable today because new media have pushed things further than we could have supposed four decades ago. Many people make their own diagnosis by following the Web’s sources, buying their medications online and deciding when to stop treatment. There are tribes on the Internet that are favorable or opposed to vaccination, the use of a drug or a medical procedure. Most of the time these tribes fight a distant battle, but this struggle ultimately has a concrete impact on the lives of individuals and communities. My article analyses, from a few concrete cases, how the concept of patient is reinterpreted and redefined through content published on Romanian websites in the medical field. Although, until recently, we have been researching the contours of the patient and his behavior in official medical encyclopaedias, these limits have now lost their coherence and a large part of the public constructs a picture of what it means to be patient by following the flow of information disseminated on the sites. It is almost pointless to add that the public is often called upon to handle conflicting information.

Keywords: patient, datafication, E-health, medical humanities

 

 

L'accès aux soins des personnes atteintes de troubles psychiques

Fanny Guénéchault

DOSSIER : POLITIQUE DE SANTE

Les politiques de santé sont révélatrices des rapports sociaux entretenus en société, de nos solidarités et de la considération portée à ceux qui ont une santé fragile. Le secteur de la santé mentale est souvent l'oublié de ces politiques. Ce terme a peu à peu remplacé celui de la psychiatrie et relève d'un domaine plus large qui englobe des réalités humaines diverses, relevant aussi bien du sanitaire que du médicosocial. En santé mentale, la notion du « prendre soin » a tout son sens. Cependant lorsqu'il s'agit du « prendre soin physique » celui-ci s'intrique avec les éléments psychiques. Les tableaux cliniques sont complexes et nécessitent du temps ainsi qu'une approche et une réflexion pluridisciplinaires pour mener à bien le soin. Ces constats, issus de notre pratique professionnelle, nous amènent à nous interroger sur les conséquences du modèle inclusif dans les politiques de santé publique auprès des personnes en situation de handicap. Nous aborderons tout d'abord les politiques liées au handicap et l'évolution des pratiques d'accompagnement. Nous nous intéresserons ensuite aux implications du modèle inclusif sur l'accès aux soins des personnes atteintes de troubles psychiques.

 

Stratégies de relations publiques pour contrer les fausses nouvelles sur les vaccins

Gheorghe-Ilie Fârte

DOSSIER : POLITIQUE DE SANTE

Résumé: Comme tous les autres projets humains, les politiques de santé publique sont souvent affectées par des imperfections et des erreurs. Cependant, elles sont mieux ancrées dans les résultats de la recherche scientifique que d’autres actions humaines en général, et politiques gouvernementales en particulier. D’une manière générale, les données sur lesquelles reposent les politiques de santé publique remplissent les conditions suivantes : méthodes de recherche rigoureuses, tests indépendants et précis, reproductibilité des résultats, mesure du taux d’erreur, capacité à écarter des hypothèses rivales et un degré d’acceptation satisfaisant au sein de la communauté scientifique.

Les politiques de santé publique comprennent des campagnes de vaccination de la population, en particulier des enfants. Ces actions de vaccination sont considérées comme sûres et efficaces par les institutions publiques, les organisations de santé, les médecins et les chercheurs en santé. Malgré cela, un nombre croissant de parents choisit de ne pas vacciner leurs enfants. Les fausse nouvelles sur les vaccins publiées dans les médias, en particulier dans les nouveaux médias, par les influenceurs, ont contribué certainement à cette tendance.

Ces influenceurs sont insuffisamment qualifiés ou totalement non qualifiés pour commenter l’innocuité et l’efficacité des vaccins dans les médias. Par conséquent, ils ne peuvent pas produire des données fiables et des opinions qualifiées, c’est-à-dire des informations indépendantes, précises, pertinentes, fiables et complètes. Cependant, ces influenceurs parviennent à influencer, dans une large mesure, le comportement des parents en matière de vaccination.

La stratégie de lutte contre les fausses nouvelles en publiant des preuves contraires est évidemment nécessaire, mais pas suffisante parce que beaucoup de fausses infos sur les vaccins fonctionnent comme des mythes. Etant fixées d’une manière partiellement irrationnelle, les mythes anti-vaccination ne peuvent être démystifiés seulement avec les dernières preuves scientifiques. C’est pourquoi il est nécessaire d’envisager des stratégies de relations publiques capables d’influencer des opinions collectives irrationnelles.

Keywords: anti-vaccine activism, anti-vaccine topics, rumor, fake news, PR strategy

 

La surmédicalisation de la dépression : science, marketing et biopouvoir

Gerard Stan

DOSSIER : POLITIQUE DE SANTE

L’une des frustrations les plus grandes de l’industrie pharmaceutique, exprimée déjà depuis 1980 par Henry Gadsden, directeur exécutif de Merck, a été que le potentiel des médicaments est limité à la seule catégorie des malades. Il est dans la logique de l’industriel pharmacien d’une société régie par la maximalisation du profit de produire des médicaments pour tous, y compris les sains. Ce rêve de l’industrie pharmaceutique s’est fait réalité non seulement par la mise sur le marché de suppléments alimentaires que chacun peut s’auto-prescrire et consommer, mais aussi par la médicalisation de symptômes, réactions ou conduites présentes chez la plupart des hommes sains. Quelques considérations épistémologiques éclairent ce qui se joue derrière le diagnostic de la dépression. Les antidépresseurs et « la psychiatrie sans preuve » et un biopouvoir en forme de monopole sur le discours de la vérité qui agit par la réification de la souffrance psychique.

 

 

Formation d’opinion par les médias, bien ou mal pour les politiques de santé

Stefania Bejan

DOSSIER : LES POLITIQUES DE SANTE

Utiliser des canaux médiatiques pour communiquer des stratégies, des changements, des résultats, des échecs, des erreurs, etc. peut avoir des effets positifs ou négatifs pour les consommateurs de messages, générer des tendances d’opinion favorables ou défavorables, mais, certes, il ne reste pas inaperçu (comme moyen d’envoyer, comme efficacité du message, en termes de l’implication du public-récepteur).

Le caractère persuasif de la communication des sujets de la politique de santé est la logique des médias, à partir des exigences de la création des contenus et de poursuivre avec des éléments « externes » (le contexte politique, le niveau économique, l’orientation des médias, le professionnalisme des journalistes, la qualité et les enjeux des interlocuteurs présents dans différents formats de la presse écrite ou audiovisuelle, notamment, l’intérêt du public pour les questions médicales).

 

De la carence empathique en milieu de soins…

Charles Leclerc

DOSSIER : POLITIQUE DE SANTE

En 1994, j’assistais avec d’autres étudiants à un enseignement pratique de podologie dans un CHU parisien… Le Dr B. invite une patiente à s'asseoir sur la chaise de la scène de l’amphithéâtre. Celle-ci semble surprise de voir de si nombreux observateurs présents à la consultation. Ses pieds sont déchaussés, exhibés, son cas est longuement décrit par l'enseignant sans révéler le diagnostic que l'assemblée doit trouver. Soudain la patiente se met à pleurer et essaye de demander ce qu'elle a, l'évolution probable, les traitements possibles... Après un moment de malaise palpable, le Dr B. lui dit : « Je ne suis pas votre consolateur !... Vous irez voir votre médecin à qui je vais écrire... ». Silence de plomb dans la salle. Impossible de manifester son indignation… Une scène similaire pourrait-elle encore s’observer aujourd’hui ?

 

Le trop et le trop peu. Anorexie et obésité comme symptômes d’une société consumériste.

Patrick Chastenet

« Parlez-moi des 25% de jeunes filles en surpoids, ensuite on parlera des 2% d’anorexiques. » La pirouette de Karl Lagarsfeld, pour éviter de répondre à une question portant sur l'amendement Véran à la loi de santé 2015 visant à pénaliser l’incitation à la maigreur, ne mériterait pas d’être évoquée ici si elle ne pointait pas une situation paradoxale qui suppose de penser ensemble, et non pas séparément, deux phénomènes a priori antithétiques. Au sein de nos sociétés contemporaines, il semblerait en effet que deux logiques contradictoires s’affrontent. Tandis que le capitalisme consumériste fabrique à la chaine des individus en surpoids, et des obèses, le système technicien s’ingénie à les faire maigrir sur l’air publicitaire : « La forme, pas les formes ! » entamé depuis les années 1970. Ou plus exactement, la propagande sociologique, au sens ellulien du terme, s’ingénie à imposer à tous ses membres le modèle unique du corps mince donc efficace.

 

Entendre les proches-aidants, une éclaircie à l’horizon

Hélène Viennet

DOSSIER : POLITIQUE DE SANTE   

      Pouvoir dire ces difficultés n’est-il pas en soi-même déjà une bonne chose ? Cela ne peut-il pas permettre que les malades, leurs proches comme les soignants comprennent qu’ils ne sont pas seuls à être seuls ? Une belle expression de la langue française dit d’une lettre qui n’est pas arrivée à son destinataire qu’elle est une lettre « en souffrance ». Renversant l’expression, n’est-il pas permis de faire l’hypothèse qu’il n’est pas de pire souffrance que celle qui ne peut se dire, ou qui n’est pas entendue ?

 

La dissonance cognitive et la résistance psychologique 

Pierre-Antoine Pontoizeau

VARIA

La dissonance cognitive existe aussi chez les scientifiques, populations trop rarement étudiées sous cet angle.  L’histoire astronomique de la découverte de Neptune illustre l’enjeu scientifique mais aussi les alternatives en termes de résolution de la dissonance cognitive entre interroger la loi ou supposer l’existence d’une planète. L’histoire de l’hygiène médicale et la dérive psychiatrique du docteur Semmelweis est un second cas emblématique de ces dissonances cognitives qui affectent un homme et la communauté médicale de son époque. Les significations de ces dissonances ouvrent un champ d’interprétations aux enjeux épistémologiques et politiques. C’est un champ inédit de la psychologie politique que d’examiner le comportement du savant et de sa communauté, puisque celui-ci reste un inspirateur des politiques comme l’indiquait Weber : le savant et le politique.

 

Critique de l’efficacité économique et politique

Pierre-Antoine Pontoizeau

VARIA

L'efficacité est un terme du langage courant qui semble aller de soi. Sans préciser ce qu'il en est de cette notion, le praxéologue Kotarbinski a consacré un célèbre ouvrage au travail efficace dont nous faisons ici la critique. Nous nous attardons sur sa confusion entre action humaine et travail du fait d’une conception très élémentaire des tâches humaines. En contestant son approche très analytique nous étudions quelques cas de l'industrie ou de la vie politique dont l’ile de Nauru, pour souligner comment une certaine conception de l'efficacité à court terme aliène un dialogue sur les buts et les fins du travail ou de la politique, lui préférant cette instrumentalisation du travail humain. Cette critique de l'efficacité vise à en élargir la conception au profit de nouveaux horizons politiques. Et le rapport que l’homme entretient à ses buts et au temps y serait pour quelque chose.

 

Des théories du consentement à la question de la conscience

Pierre-Antoine Pontoizeau

VARIA

L’histoire de la philosophie est pleine d’herméneutiques du consentement. Elles éclaireront le débat très contemporain sur la place que nous lui avons accordé, au centre même de l’appréciation de l’action légitime dans l’éthique minimaliste post-moderne. Mais il sera question à chaque fois d’une psychologie au travers de ces interprétations des fonctionnements conscients. Il est précieux d’étudier ces architectures de pensée qui révèlent autant de subtilités interprétatives sur l’humain consentant. Elles sont autant d’intelligences de l’âme et des dispositions humaines ou des techniques d’appropriation de soi. Mais le consentement est aussi une affaire collective. Obtenir le consentement, c’est expliquer, voire influencer et persuader l’opinion. Il faudra revenir alors sur les apports d’Edward Bernays puis de Walter Lippmann. Ces auteurs ont inspiré la manipulation de masse et inventé l’expression : la fabrique du consentement. Nous ferons ici l’hypothèse que le consentement s’appuie sur une intuition jamais explicite de la présence de la conscience. Mais nous verrons que les théories éthiques les plus récentes et les neurosciences vont jusqu’à nier son existence. Elles cautionnent alors une société autoritaire sans consentement ni conscience.

 

Appropriation héroïsante des martyrs de la théologie de la libération en Haïti

Kepler Aurelien

Résumé

Les expériences de la théologie de la libération ont joué un rôle important dans la relance du mouvement populaire haïtien qui a été sauvagement réprimé par la dictature de François et Jean-Claude Duvalier. Pour avoir été des martyrs, des tenants de cette théologie en Haïti sont vécus par des sujets du mouvement populaire post-1986 comme des figures héroïques. La valorisation héroïsante de ces martyrs empêche les sujets en lutte de se distancier d’une tradition de militantisme léguée par la mouvance de la théologie de la libération et axée sur les luttes revendicatives au détriment des initiatives visant la conquête du pouvoir d’État. Il s’agit d’un attachement hétéronome à des figures héroïques. Cet attachement s’est installé à partir de la reprise sur un mode sacralisant des idéaux symbolisés par les figures héroïques et une héroïsation de certains sujets basée sur une distinction sociale et culturelle. L’attachement aux figures héroïques constitue des repères de sens pour les sujets du mouvement populaire. Parallèlement, cet attachement porte ceux-ci à se limiter – à leur insu – à une tradition de militantisme héritée de la dynamique de luttes de la théologie de la libération et caractérisée par la valorisation des luttes revendicatives et une prudence phobique vis-à-vis des appareils d’État, considérés comme mangeurs de conviction et d’engagement populaire. Le processus de remémoration par lequel les sujets actuels du mouvement populaire se réfèrent aux expériences de luttes passées est porteur d’une possibilité de rupture à l’attachement hétéronome puisque la remémoration qui est traversée par la confrontation d’une double temporalité sociale aide à la reconstruction de sens.

The experiences of the theology of liberation were an important contribution in the revival of the Haitian popular movement which was savagely repressed by the dictatorship of François and Jean-Claude Duvalier. For being martyrs, upholders of this theology in Haiti are experienced by the subjects of the post 1986 popular movement as heroic figures. The heroizing valorization of these martyrs prevents struggling subjects from distancing themselves from a tradition of militancy bequeathed by the movement of the theology of liberation and centered on the claiming struggles to the detriment of initiatives towards the conquest of state power. It is a heteronomous attachment to heroic figures. This attachment was established from a resumption making sacred of ideals symbolized by the heroic figures and a heroization of some subjects based on a social and cultural distinction. The attachment to heroic figures is a landmark for the subjects of the popular movement. At the same time, this attachment leads them to limit themselves – unknowingly – to a tradition of militancy bequeathed from struggle’s dynamics of the theology of liberation and characterized by the valorization of claiming struggles and a phobic caution towards state apparatuses considered as eaters of conviction and popular commitment. The process of recollection by which the current subjects of the popular movement refer to the experiences of past struggles has possibility of breaking the heteronomous attachment because the recollection which involves the confrontation of double social temporality leads to the reconstruction of meaning.    

 

Jeux de maux

Gisèle Valency

 

Editorial

Alexandre Dorna, Alain Deniau, Pierre-Antoine Pontoizeau