Logo numerev
Cahiers de Psychologie Politique

Numéro 7 : numéro 7 - Juillet 2005

N° 7 / 2009

numéro 7 - Juillet 2005

Personne n'a encore contribué à ce numéro.

Le dialogue vrai...
Incertitude individualisme et...

Incertitude, individualisme et réflexion éthique: les trajectoires de vie et de travail de quatre groupes de jeunes travailleurs brésiliens

Henrique Caetano Nardi

Cet article discute l’implication au travail de quatre groupes de jeunes travailleurs : les jeunes désaffiliés (au chômage, ou qui « galèrent » sur le marché informel1) ; les jeunes employés d’une industrie métallurgique qui a introduit des nouvelles méthodes de gestion; les jeunes employés d’une banque multinationale qui emploie des méthodes de gestion très agressives et ; finalement, les jeunes travailleurs de la nouvelle économie. Nous avons cherché à établir les rapports entre les trajectoires de vie et de travail et les principaux dispositifs qui conforment les modes de subjectivation contemporains dans le contexte de la société brésilienne.

 

CASTORIADIS Autonomie et...

CASTORIADIS. Autonomie et hétéronomie individuelles et collectives. Les fonctions de la vie imaginaire

Michèle Ansart-Dourlen

Les notions d'autonomie et d'hétéronomie individuelle et collective ont été analysées par Cornélius Castoriadis selon des points de vue philosophique, politique et psychanalytique. La dimension irrationnelle de la vie psychique, - et notamment la vie imaginaire dont il décèle le caractère « radical »,- introduit à des interrogations sur la possibilité de fonder une société démocratique autonome, comme en témoigne notamment la crise des démocraties contemporaines. Les notions d'individualisme, de narcissisme, de sublimation, de formations imaginaires sociales, permettent à Castoriadis d'éclairer les relations entre des types de personnalités et des modèles de collectivité, autonomes ou hétéronomes.

The notions of individual and collective autonomy and heteronomy are analysed by Cornelius Castoriadis according to philosophical, political and psychoanalytical points of view. How is it possible to define an autonomous democracy, if the psychological life shows the strength of irrationnal impulses, and particularly of imagination ? The purpose of Castoriadis is to analyse the notions of radical imagination, individualism, narcissism, sublimation, in order to show the relationships beetween typical personnalities and different patterns of society. He is reflecting on psychological and political conditions required to acquire individual and collective autonomy.

 

L identité européenne...

L’identité européenne : études des possibles

Arnauld Fouquet

Le contexte politique actuel laisse place au questionnement sur l’idée d’une identité européenne. De plus, cette idée prend place aussi bien dans le domaine scientifique que politique Notre propos est d’explorer les différents aspects qu’a pris ce questionnement. Tout d’abord, il nous a semblé important de s’interroger sur l’existence d’une telle identité historiquement et culturellement parlant. Dans un second temps, un état des lieux succinct des recherches sur l’identité européenne a été réalisé. Il apparaît que l’antagonisme fonctionnel présumé entre identité nationale et européenne n’est pas systématique, mais dépend des motivations mise en œuvre dans ces identifications et des perceptions liées à l’intégration européenne. Une intégration européenne perçue comme une menace sur les particularismes nationaux limiterait les possibilités d’identification européenne.

The contemporary political context makes possible the questioning on the idea of an European identity. Moreover, this idea takes place as well in the scientific domain than the political one. Our intention is to explore the various aspects which took this questioning. First of all, it seemed to us important to wonder about the existence of such an identity historically and culturally speaking. In a second time, a brief inventory of the researches on the European identity was realized. It appears that the supposed functional antagonism  between national and European identity is not systematic, but depends on the motivations in these identifications and perceptions linked to the European integration. An European integration perceived as a threat on the national particularisms would limit the possibilities of European identification.

 

L'illusoire notion de...

L'illusoire notion de stabilité personnologique

Bernard Gangloff

Les psychotechniciens considèrent que la personnalité est une caractéristique stable, et même parfois innée, de l’individu. Nous situant dans une autre perspective, psychosociale, nous montrons ici, en nous basant sur les réponses fournies par différents groupes à un questionnaire type Big Five : 1) que la stabilité personnologique varie en fonction de l’insertion socio-professionnelle des individus, 2) que les stages d’insertion professionnelle ont pour objectif, et pour conséquence, d’accroître cette stabilité. Ces résultats suggèrent donc que la stabilité personnologique, tout comme son axe d’analyse, sont d’abord la conséquence d’un apprentissage culturel répondant à des pressions sociales idéologiquement marquées. D’où la question, qui sera discutée, des objectifs idéologiques de ces pressions.

The illusory notion of personological stability
Psychotechnicians consider that personality is a stable, sometimes even inborn, characteristic of the individual. We position ourselves from a different perspective: a psychosocial one. We will show, taking as a basis the answers to a Big Five questionnaire provided by different groups that: 1) personological stability varies according to the socio-professional integration of the individuals and 2) profesional integration training aims at and results in increasing this stability. These results thus suggest that personological stability, as well as its line of analysis, is first the consequence of a cultural learning responding to social pressures ideologically marked. Which leads to the question of the ideological purposes of these pressures.

 

Constructing a Representation...

Constructing a Representation or Representing a Construction?

Tomás Ibañez

While acknowledging that Serge Moscovici's Theory of Social Representations has impinged positively upon Social Psychology as a discipline, a critical analysis of this theory is developed using reflexively the proper theory to make salient its shortcomings. The ontological status of "Social Representations" is discussed and the conclusion is that there is nothing in our societies which can be described as being a Social Representation. From a Social Constructionist viewpoint, inspired in Kenneth Gergen's statements, it is argued that we neither construct representations nor do we represent constructions. People do not live in a world of Representations but in a world of Discursive Productions. After examining the implications of the "constructive loop" conveyed by the Theory of Social Representations, and after questioning the split between "person as a thinker" and "person as a doer" which marks contemporary Social Psychology,a critical look is directed towards the "Ideology of Representation" as one of the most pervading ideologies of our time.

 

La politique sportive...

La politique  sportive  du gouvernement de Vichy : discours et réalité

Christophe Pecout

Le sport, outil de propagande au service des idéologies totalitaires connaît le même sort sous le gouvernement de Vichy. Le maréchal Pétain dans son souhait de former une jeunesse saine et virile fait du sport l’élément fondamental de cette régénération physique. Ainsi celui-ci participe à la diffusion et à l’intégration des valeurs de la Révolution Nationale : discipline, ordre, esprit d’équipe et goût de l’effort. Cependant, cette politisation du sport va se heurter de plein fouet au contexte de guerre (pénuries, occupation, sous-alimentation, STO) ainsi qu’aux sportifs eux-mêmes qui restent attachés à une pratique hédoniste du sport.

Sport, propaganda tool in totalitarian ideologies service, knows the same fate under Vichy’s government. Maréchal Pétain, wishing to form a healthy and male youth, makes sport the basic element of this physical regeneration. It takes part in that way in the spread and integration of the values of the National Revolution : discipline, order, team spirit and search for effort. However, this politicization of sport is going to come up head-on against war context (shortages, the Occupation, malnutrition, “STO”) as well as sportsmen themselves who remain attached to a hedonist experience of sport.

 

Subjetividad política y...
L image biaisée...
FICHTE Discours...
Metal et politique...

Metal et politique : pour une compréhension sociologique des références aux extrémismes politiques dans la musique metal

Alexis Mombelet, Nicolas Walzer

Mobilisant des références qui évoquent implicitement et explicitement des extrémismes politiques, le fait social metal interpelle et retient l’attention de l’observateur. En l’occurrence, il s’avère qu’au-delà des idées reçues, les acteurs de ce fait social populaire, les métalleux, cultivent une esthétique du choc qui procède de la recherche de puissance et non de pouvoir. Les métalleux et l’esthétique qu’ils mobilisent, en « bricolant » avec des interdits sociétaux, et plus particulièrement en « bricolant » avec la symbolique et l’iconographie du régime nazi, s’érigent culturellement en marge de la société. Cette mise à l’écart est source de narcissisme chez les métalleux et est pourvoyeuse d’une pensée « élitiste ». In fine, l’instrumentalisation des extrémismes politiques par les métalleux procède majoritairement de la logique de subversion jusqu’au-boutiste consubstantielle à la musique metal.

 

Introduction au dossier...
Les musiques populaires...

Les musiques populaires : commerce, loisir, underground ou tiers-secteur ?

Gérôme Guibert

En France, avant la nomination de Jack Lang comme Ministre de la culture, au début des années 1980 et la politique qui s’en est suivie, les musiques populaires n’étaient pas prises au sérieux par l’État. Elles étaient considérées comme une distraction possible offerte par le marché, un amusement, un entertainment, à l’opposé d’un art véritable, digne de promotion ou de patrimonialisation. De ce fait, elles n’étaient pas intégrées aux champs d’actions des politiques culturelles. A partir de 1981 cependant, on a pu observer un double changement du point de vue du Ministère en charge des affaires culturelles.
- Il a en effet peu à peu ajouté à son périmètre un certain nombre d’expressions créatives qui n’étaient pas considérées auparavant,
- Il a également participé à un mouvement de professionnalisation large du secteur
Que peut-on dire de ces phénomènes ? De quelles manières ont-ils influencés le champ des musiques populaires ?

 

La transe des...

La transe des fêtes techno, de l’expérience d’un corps collectif à la socialisation

Lionel Pourtau

A partir du début des années 1990, une partie des raves parties a basculé, suite à la prohibition de plus en plus forte à l’encontre de ses événements dans l’organisation clandestine, devenant, ce que l’on a appelé, des free parties. Appuyée sur une organisation en groupes communautaires juvéniles, les Sound Systems, la free party va devenir une subculture avec ses codes, ses rites, ses lieux et ses temps. Les technoïdes1, comme nous choisissons de les appeler (comme on a pu dire à d’autres époques punks ou hippies ceux qui se reconnaissaient dans d’autres subcultures, à la base, musicales), fondent leur appartenance à partir de la pratique de free parties. Or une forme de transe permettant l’atteinte d’un état modifié de la conscience est au cœur de ce moment. C’est donc la transformation du sujet à partir de ce moment  et la projection de cette expérience dans ses modalités de socialisation que nous nous proposons  d’étudier ici.

 

Vingt ans de...

Vingt ans de Live Aid : comment le charity rock a-t-il transformé l’engagement politique en musique populaire ?

Yasmine Carlet, Jean-Marie Seca

Quelles sont les relations entre les causes humanitaires et les formes expressives rock, et plus largement, musicales ? L’évocation de différents exemples historiques dans ces pratiques dites de « charity rock » permettra de commencer à dresser un bilan qui est loin d’être négatif pour ceux qui reçoivent de l’aide. Il semble aussi évident que ces opérations humanitaires musicales « grand public » (Live Aid, Band Aid, Les enfoirés…) enrichissent le renom de ceux qui, déjà fortement mis en vedettes, le deviennent toujours plus en s’illustrant par une scénographie de leur générosité analogiquement proche des récits mythiques antiques exaltant la geste du héros. On tentera d’interroger le sens politique et sociologique de cette ostentation médiatique, source d’un conformisme des bons sentiments, éludant parfois certains combats plus radicaux. En effet, il y aurait une profonde divergence entre les luttes singulières et consistantes de groupes politiques contestataires (y compris dans les styles plus ou moins underground) et la scénographie sirupeuse (même si fonctionnellement sources de dons importants) des grands concerts humanitaires des vingt dernières années.

 

Un témoignage adressé...

Un témoignage adressé : parole du rap et parole collective

Anthony Pecqueux

Dans ce texte l’auteur retient l’existence d’un lien fort entre la parole du rappeur et celle d’un collectif, et cherche à le préciser. Une enquête sur le poste d’énonciation propre aux chansons de rap montre qu’il ne peut être celui d’un porte-parole dans la mesure où la parole du rappeur procède d’une structuration dialogique (Je te…). C’est pourquoi l’auteur invite à considérer le rap comme un procès communicationnel au cours duquel le rappeur adresse un témoignage sur ses conditions de vie à son auditeur. Un tel procès inclut le rap dans une institution sociale, et ouvre de manière inattendue vers le politique.

 

La Rizière...

« La Rizière » de la contestation : Graine de dissidence khmère francophone au Cambodge, « pays du sourire » et du marché musical conformiste

Jean-Philippe Pétesch

Si l’enregistrement d’un album de chansons originales à compte d’auteur est une chose banale en Occident, le faire ici, à Phnom Penh, relève du pied de nez tant aux autorités qu’au très fermé et tout puissant lobby qui règne sur le paysage musical cambodgien. En effet, au Cambodge, on n’écrit quasiment pas de chansons : dans les studios d’enregistrement des « boîtes à musique » du pays, on se contente de khmériser les airs thaïs, américains, chinois, etc. à la mode avec des paroles à l’eau de rose récurrentes. Deux jeunes étudiants francophones rêvant d’un Cambodge meilleur, débarrassé des maux qui lui empoisonnent l’existence depuis la fin de la guerre, ont décidé de proposer enfin une alternative en utilisant la langue française comme bouclier et comme arme d’expression.

 

Les enjeux de...

Les enjeux de l’appropriation de l’espace par les acteurs des musiques underground

Bertrand Voisin

Lorsque nous parcourons l’histoire des courants pop rock à travers l’observation de journalistes et de fanzines, nous constatons qu’au-delà du travail d’écriture, des descriptions très précises sont faites sur des stratégies mises en place pour se faire connaître et transmettre des idées sous forme de slogans, de symboles politiques. Notre article va consister à présenter, sous l’approche de l’appropriation d’espaces spécifiques, les techniques de propagande des acteurs de l’underground. Grâce à l’angle de l’histoire socioculturelle, nous allons caractériser les liens qui existent entre divers courants pour en définir une histoire commune des méthodes d’investissement de l’espace des acteurs de l’underground.

 

M GERVASONI Le...

M. GERVASONI. Le armi di Orfeo

Laura Fournier-Finocchiaro

 

Alain Renaut La...
Alexandre Dorna De...
Dany-Robert DUFOUR L'Art...
Wilhelm REICH La...
Oleg Riabov ...
Communauté et société...
Editorial de la...
Le peuple cœur...
Le Choix de...

Le Choix de la morale en politique

Michèle Ansart-Dourlen

 

Les illusions libérales...

Les illusions libérales

Jean-Léon Beauvois

 

Science et comportement...
Walden 2

Walden 2

B. F. Skinner