N°14 / Les multiples visages des crises Janvier 2009

"Il faut refuser le classement des revues."

Sabine Rommevaux
"Il faut refuser le classement des revues."

Résumé

Mots-clés

Aucun mot-clé n'a été défini.

Plan de l'article

Télécharger l'article

Une quarantaine de directeurs de revues d'histoire des sciences, des techniques ou de la médecine ont demandé à ce que leurs revues soient rayées de l'European Reference Index for Humanities (ERIH), établi par la Fondation européenne pour la science, index sur lequel s'appuie l'AERES pour constituer ses propres listes. Ces directeurs de revues, parmi les plus prestigieuses, presque toutes classées A ont dénoncé l'opacité, voire l'arbitraire avec lesquels cet index avait été établi.Une version non officielle de cette lettre avait été diffusée avant l'été sur Theuth. Robert Fox (directeur de Notes & Records of the Royal Society), à l'initiative de la protestation, m'a autorisée à diffuser largement la dernière version de cette lettre. Je l'ai ainsi envoyée à un membre du conseil de l'AERES, qui l'a lu avec beaucoup d'intérêt et va la transmettre à ses collègues chargés de l'évaluation. Robert Fox souhaite aussi que de nouveaux directeurs de revues s'associent à cette protestation.

Je vous demande donc de diffuser largement cette missive.

Bien cordialement.

Continuer la lecture avec l'article suivant du numéro

"Y a-t-il une conscience à l’AERES ?"

Sophie Basch

Lire la suite

Du même auteur

Tous les articles

Aucune autre publication à afficher.