N°12 / numéro 12 - Janvier 2008

Une nouvelle étape à définir

Alexandre Dorna
Une nouvelle étape à définir

Résumé

Mots-clés

Aucun mot-clé n'a été défini.

Plan de l'article

Télécharger l'article

Ce numéro d’hiver est toujours ouvert et pluriel. Avec ce n°12 nous arrivons à notre cinquième année. Il n’est pas encore l’heure de faire un bilan complet. Cependant, notre comité de rédaction devra bientôt y réfléchir, afin de proposer de nouvelles dispositions concernant la maquette et les contenus, les lignes rédactionnelles et renforcer la raison d’être de cette publication.

Ainsi nous sommes ouverts à vous suggestions et collaboration.

La richesse humaine et scientifique des C@hiers est la diversité. Ses moyens : le dialogue et la liberté d’expression. Son credo : la tolérance méthodologique et la pluralité épistémologique. Et la pensée libre.

Le dossier sur « discours et propagande » répond à un besoin de pointer les grands chantiers de la psychologie politique actuelle. D’autres sont en préparation : l’un sur « le processus et les mécanismes de la conversion », un autre sur « la République et ses questions politiques, idéologiques et morales ». Un autre dossier est également en préparation : « La psychologie sociale et politique en Ibero-amérique ».

La rubrique « entretiens » retrouve sa place avec un dialogue croisé qui nous resitue sur les sentiers de la question des racines et celles de la connaissance réciproque.

Je termine cet éditorial avec une notice qui nous rend triste : la disparition subite de notre collègue et amie Dominique Cochard, Professeure de sociologie à l’Université d’Amiens. Dominique nous a apportés avec grâce et sympathie une collaboration généreuse à la hauteur de ses multiples activités.

La vie continue, mais la mémoire collective nous permettra de la retrouver ici et là. Que notre modeste hommage aille avec nos condoléances les plus sincères vers sa famille et ses proches.

Continuer la lecture avec l'article suivant du numéro

Réflexions sur les passions fanatiques, le statut du sujet et son évolution dans le monde contemporain

Michèle Ansart-Dourlen

L’auteur réfléchit aux passions fanatiques, à leurs origines psychologiques, à leur dimension irrationnelle provoquant chez le sujet humain mystification et violence. Parmi les passions, il souligne la volonté d’intégrité, mais aussi le ressentiment issu de l’humiliation, la haine et le désir de vengeance.Ces passions semblent inoffensives dans les sociétés libérales et démocratiques, la mentalité collective tendant à être dominée par le scepticisme et le relativisme des valeurs. Néanmoins, l’auteur constate l’interaction entre la résurgence des passions fanatiques, -sous la forme...

Lire la suite

Du même auteur

Tous les articles
Editorial
N°38 / 2021

Editorial

Lire la suite
Editorial
N°37 / 2020

Editorial

Lire la suite
Editorial
N°36 / 2020

Editorial

Lire la suite